Adrien Destrebecq, père et inventeur de l' "adrienne ".

12/11/2016 10:33

Adrien Destrebecq (1880 – 1939), inventeur gembloutois

 

Nos mamans et grand-mamans - et pas qu’elles – ont utilisé cet ustensile de nettoyage que l’on appelait dans nos contrées « l’adrienne », à savoir la raclette.

Je gage que beaucoup ignorent que cet outil tout simple, fut inventé par un gembloutois qui, d’ailleurs, en imagina d’autres, comme le pedo-cycle. Mais cela est une autre histoire.

Comme souvent, il suffisait d’y penser ! Une planche en bois d’une trentaine de centimètres de large, arrondie à ses extrémités et une lame de caoutchouc souple insérée dans une mince rainure. Avec un manche en bois. Il aurait dit-on imaginé cet outil par amour pour sa femme et afin de soulager toutes les ménagères. Il dépose le brevet de son invention le 18 mars 1922 sous le n° 241590 et la nomme « Adrienne », du nom de sa fille…qui deviendra Madame Victor De Becker, l’épouse du directeur de l’Académie de musique.

Cet objet pratique et bon marché se répandit rapidement dans nos régions et bien au-delà. Une aubaine, non seulement pour son inventeur mais aussi pour la scierie mécanique Nestor Gérard de Lobbes chargée de le fabriquer en grande série. Une figure locale un peu oubliée.